Communiqué de presse, Fiscalité et finances publiques

Berne pour le maintien des forfaits fiscaux

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Forfaits fiscaux : respect bienvenu du fédéralisme

Sion/Berne – Selon le Conseil fédéral, les forfaits fiscaux revêtent « une grande importance pour les recettes fiscales et l’économie de certains cantons ». En Valais, cette pratique est une ligne de vie essentielle pour l’avenir proche. La CVCI se réjouit de la prise en compte par les autorités fédérales de cette particularité cantonale. L’économie valaisanne rejoint le gouvernement suisse dans son rejet de l’initiative visant la suppression des forfaits fiscaux.

Recettes publiques en danger

Sur les 5’600 contribuables assujettis au forfait fiscal, 1’300 résident en Valais. Leur présence est un atout majeur pour tous : leur contribution aux finances publiques atteint près de 200 millions de francs pour les collectivités. Alors même que les excédents des finances publiques fondent rapidement, les communes et le canton seront directement touchés par la suppression des forfaits voulue par la gauche.

Coup de frein de plus à l’économie

Selon l’administration fiscale valaisanne, cette manne a des effets économiques très importants pour les entreprises et les places de travail. Les personnes imposées à la dépense génèrent pour le seul Valais 200 millions de francs d’investissements dans la construction et 155 millions dans les commerces, l’artisanat et les services.

On estime à 2’700 le nombre de places de travail qui dépendent de cette activité économique.

La suppression des forfaits fiscaux dissuadera l’établissement de nouveaux ressortissants étrangers. Au lieu de venir en Suisse, ils choisiront de s’installer chez nos concurrents fiscaux : autant d’investisseurs et de consommateurs qui ne seront pas là pour stimuler notre économie.

La CVCI au front

La défense du forfait fiscal est la prochaine bataille que le Valais devra engager – et gagner. La Chambre valaisanne de commerce et d’industrie coordonne depuis 2011 la défense des intérêts valaisans dans ce dossier. Elle a fondé une alliance cantonale avec les forces politiques et économiques concernées. Aujourd’hui, elle œuvre à étoffer un réseau national en vue d’une mobilisation générale lors de la mise en votation populaire prévue fin 2014.