Politique et société

resized_650x365_origimage_485823

L’économie valaisanne approuve la LcAT

La CVCI approuve la Loi cantonale sur l’aménagement du territoire. Elle invite le souverain à voter oui le 21 mai prochain. Il s’agit pour le canton d’appliquer une législation fédérale validée par une votation populaire et déjà en vigueur. Même si la mise en œuvre restera douloureuse, guère mieux ne pouvait être obtenu pour défendre la propriété foncière et limiter les risques d’arbitraire. Les sanctions fédérales en cas de non-conformité cantonale auraient des conséquences encore plus négatives.

cybersecu

Attention : Valais/Ingénieurie sociale : Nouvelle méthode d’attaque ciblant les entreprises

Ces dernières semaines, plusieurs cas ont été observés. L’attaque commence par un appel téléphonique émis depuis le numéro 022 5** ** **, lors duquel l’escroc se fait passer pour un employé de la banque de la société. En réalité l'appel provient de l'étranger. Il informe l’entreprise qu’une mise à jour ou une migration de l’e-banking devra être effectuée puis testée. Pour ce faire, l’escroc convient d’un deuxième rendez-vous téléphonique, en général le lendemain.

Berne

Initiative «contre l’immigration de masse»

economiesuisse se félicite de la décision du Conseil national de mettre en œuvre l’initiative «contre l’immigration de masse» en prévoyant une préférence indigène et, en cas de besoin, des mesures correctives. Le Conseil des États peut désormais traiter la question lors de la session d’hiver et une mise en œuvre dans les délais, tenant compte des besoins de l’économie et compatible avec les accords conclus avec l’UE reste possible.

APVplus NON 350x150

Non à l’initiative AVS+ le 25 septembre

L’augmentation de 10% de toutes les rentes AVS demandée par les syndicats creusera un gouffre dans les finances publiques au lieu de consolider une institution déjà en péril. En arrosant les rentes des plus pauvres comme celles des plus riches, l’initiative n’aide en rien les rentiers modestes ; au contraire, elle pourrait leur faire perdre l’accès aux prestations complémentaires. Face à l’évolution démographique qui fait peser de plus en plus de rentiers sur les épaules de moins en moins d’actifs, il faut réformer l’AVS structurellement, comme le propose le Parlement avec « Prévoyance 2020 » et ne pas faire payer le prix aux actifs et aux entreprises.