Information économique

Indicateur économique BCVS, juin 2017

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Indicateur économique BCVS, juin 2017

Secteur de la construction

Le secteur valaisan de la construction comprend les branches du bâtiment, du génie civil (comme la construction de routes ou de tunnels) ainsi que le second œuvre (par exemple peintres ou installateurs-électriciens). Ces derniers sont actifs aussi bien dans le bâtiment que dans le génie civil.

Situation actuelle

  • En 2016, la construction représente 7.6% de l’ensemble de la création de valeur ajoutée nominale dans le canton du Valais. Les 36% de cette valeur découlent de l’activité dans le secteur bâtiment, 5% dans le génie civil. 59% sont générés par les entreprises du second œuvre et les travaux de préparation des chantiers.
  • Les permis de construire délivrées pendant les 4 premiers mois de l’année 2017 ont baissé de 18% par rapport à la même période de l’année précédente. Sur une note plus positive, les demandes de construction dans le secteur bâtiment ont augmenté de 8% sur la période allant de janvier à avril 2017, par rapport à la même plage en 2016.
  • La situation est inversée pour le génie civil. Alors que les demandes sont en recul par rapport au très haut niveau enregistré en 2016, les autorisations sont nettement à la hausse. A noter enfin que le génie civil représente un volume absolu moins important que le bâtiment.

ConstructionBatiment_juin2017ConstructionGénieCivil_juin2017

Valeur annuelle moyenne en Mio CHF
Source: Fahrländer Partner, BAKBASEL

Perspectives

  • L’année passée a été marquée par un recul important de valeur ajoutée réelle dans la construction (-5.7%). C’est une conséquence de la mise en oeuvre de la loi sur les résidences secondaires.
  • Compte tenu des signaux avancés de l’évolution des autorisations de construire, les perspectives 2017 ne sont guère réjouissantes. Certes, le trend baissier devrait ralentir, mais la valeur ajoutée réelle devrait encore une fois reculer de 1.4%, selon les estimations de BAKBASEL. Cette évolution devrait affecter les trois branches du secteur.
  • Une relance sensible n’est pas attendue avant 2018. Cette estimation se base sur la progression des demandes de construction mais aussi et surtout sur l’augmentation dynamique de la population résidente (2018 : +1.2%). Au bénéfice de cet élan retrouvé, le nombre de places de travail devrait accompagner le mouvement à la hausse.

CréationValeurAjoutéeRéelleBrute-juin2017 PlacesTravail-Juin2017

Variation annuelle en %
Source: OFS, BAKBASEL