Information économique

La conjoncture valaisanne en août 2010

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Ralentissement conjoncturel marqué en août

Le phénomène de rattrapage qui a suivi la crise a permis à l’économie valaisanne de fortement progresser pendant le premier semestre. Août montre en revanche des signes d’essoufflement. Selon l’indicateur économique de la BCVS, la croissance cantonale se limite à 1% par rapport au même mois de l’année précédente.

Les exportations valaisannes à la hausse

La demande étrangère pour les produits valaisans est restée robuste au mois d’août. Les ventes ont progressé de 12.6% par rapport à l’année précédente. Les différentes branches ont connu des fortunes diverses. La métallurgie enregistre un résultat remarquable en parvenant à presque doubler ses exportations en comparaison avec le mois d’août 2009 (+97.8%). Les autres branches prédominantes ont dû faire face à un recul. Les exportations de la chimie-pharmaceutique baissent de 10.9%, celles des machines, outils et électronique de 1.3%.

La construction à la baisse

Plusieurs indicateurs pointent vers un recul de la construction valaisanne au troisième trimestre 2010. Selon les données de la Société Suisse de Entrepreneurs, les projets de construction régressent de 4.3% et les réserves de travail de 14.8%. Les perspectives sont plus moroses pour le bâtiment que pour le génie civil. Pour le premier, les réserves de travail et les projets de construction sont nettement moins nombreux (-22.7% resp. -11.4%). Le génie civil enregistre aussi une baisse significative des réserves de travail (-11.4%) mais observe une stagnation des projets (+0.1%).

Mois d’août difficile pour le tourisme

En comparaison annuelle, le nombre des nuitées hôtelières plonge de 4.4% au mois d’août. Le tourisme valaisan souffre du franc fort qui décourage la demande étrangère (-7.2%). Le marché d’Europe de l’ouest est durement touché (-11%). En revanche, les marchés lointains maintiennent une croissance réjouissante. En outre, la demande domestique exerce un effet stabilisateur. Sur le mois de référence, le nombre de Suissesses et de Suisses dans les hôtels valaisans ne recule que de 0.7%.

Détente sur le marché du travail

En août 2010, le taux de chômage valaisan corrigé des variations saisonnières s’établit à 4.2%, soit 3 dixièmes de points de moins qu’en juin. La baisse du nombre des chômeurs résulte principalement d’une amélioration dans le secondaire.