Information économique

La conjoncture valaisanne en avril 2013

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Embellie conjoncturelle

Selon l’indicateur économique BCVS, l’économie valaisanne a connu un regain de croissance en avril (+4.2%). Ce résultat exprime une accélération par rapport au mois précédent (mars : +1.2%). Pareil rythme d’expansion n’a pas été observé depuis plus de deux ans.

Envolée des exportations

La demande étrangère pour les biens manufacturés en Valais a bondi pendant le mois d’avril (+25.1%). Toutes les principales branches exportatrices ont bénéficié de cet élan. La croissance la plus forte provient du secteur machines, outils et électronique (+62%). La métallurgie et la chimie pharmaceutique ne sont pas en reste, avec des taux de progression de 25% et de 24% respectivement.

Construction en légère hausse

Selon les données de la Société suisse des entrepreneurs, l’activité dans la construction a légèrement progressé pendant le premier trimestre 2013. La hausse provient exclusivement du génie civil. Le bâtiment recule en revanche de manière conséquente, en particulier le logement. Les entrées de commande ont aussi enregistré une faible augmentation, mais exclusivement dans le domaine du bâtiment.

Nuitées en augmentation

En 2012, Pâques est tombé en mars ; cette année, en avril. Une comparaison valable doit prendre en compte les deux mois. Par rapport aux mois de mars et avril 2012, les nuitées hôtelières ont progressé de 1.1% sur la même période. Les hôtes suisses ont été moins nombreux (-3.9%), contrairement aux étrangers (+6.2%). Le bilan de la saison d’hiver 2012/2013 montre une augmentation des nuitées de 0.4% (demande domestique -0.1%, étrangère +1.0%).

Chômage provisoirement enrayé

En Valais, le taux de chômage annuel moyen a atteint 3.5% en 2012 (3.2% en 2011). La tendance haussière se poursuit. Le taux mensuel était de 3.9% en janvier et de 4.1% en mars de cette année. En avril le chômage s’est provisoirement enrayé pour s’établir à 4.1%.