Information économique

La conjoncture valaisanne en janvier 2011

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

L’économie valaisanne connait un bon début d’année

2011 commence avec un rythme dynamique pour l’économie valaisanne. Selon l’indicateur économique BCVS, le BIP du mois de janvier a augmenté de 2.4% par rapport au même mois de l’année précédente. Après un dernier trimestre 2010 au ralenti (+1.3%), le Valais retrouve une croissance plus ferme en début de nouvelle année.

Forte progression à l’export

Après un mois de décembre qui affichait la première contraction en une année, janvier permet à l’industrie valaisanne de retrouver un élan positif. Les exportations nominales ont progressé de 18.9%. Toutes les branches exportatrices principales ont contribué à parts égales à ce résultat. La locomotive est à chercher du côté de l’industrie des machines (+20.8%), suivie de près par le chimie-pharmaceutique (+19.6%) et la métallurgie (+18.4%).

Signaux positifs dans la construction

Les signaux avancés de la construction laissent entendre que le secteur enchainera deux trimestres dynamiques. Pour mémoire, sa croissance au dernier trimestre 2010 était de 9.4%. Pour le premier trimestre 2011, aussi bien les réserves de travail (+7.4%) que les projets de construction (+31.9%) atteignent des niveaux supérieurs à la période précédente. Le génie civil et le bâtiment devraient tous deux en profiter.

Demande touristique en hausse

En comparaison annuelle, le nombre des nuitées hôtelières a progressé de 2.3% au mois de janvier 2011. Une vraie performance pour le tourisme valaisan, qui s’impose face à la force du franc et des conditions météorologiques décevantes. La demande domestique s’est montrée particulièrement résistante. Les Suisses ont été 7.7% plus nombreux à profiter des Alpes valaisannes. La demande étrangère a en revanche moins bien résisté (-2.1%). Les différents marchés ont connu des fortunes diverses. Alors qu’on enregistrait de bon résultats du côté de la Belgique (+13.2%), du Royaume-Uni (+8.4%) et de l’Allemagne (+4.9%), les marchés français, hollandais et italiens reculaient tous de plus de 10%.

Marché du travail stable

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage valaisan s’inscrit à 4.0% en janvier 2011, soit trios dixièmes de point plus bas que la moyenne 2010. Il n’y a pas eu de dégradation par rapport au mois précédent. En comparaison annuelle, le nombre des chômeurs recule de 10%.