Information économique

La conjoncture valaisanne en juillet 2010

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

L’économie valaisanne poursuit le mois de juillet sur sa lancée. Selon l’indicateur conjoncturel BCVS, le canton aura connu pendant ce mois une croissance de 3% en comparaison annuelle. Bien que réjouissant, ce résultat montre un léger fléchissement par rapport aux mois précédents.

Toujours plus de demande pour les manufactures valaisannes

La demande étrangère pour les biens manufacturés en Valais maintient un haut niveau. Dans le courant de juillet, les ventes nominales hors des frontières a progressé de 40%. C’est la chimie pharmaceutique qui porte principalement l’effort (+73.7%). Les deux autres branches exportatrices phares ont aussi pu améliorer leurs affaires : celles des machines, outils et électroniques retrouvent des couleurs (+9.2%), tout comme celles de la métallurgie (+25.9%).

Construction : tendances baissières

Selon les données de la Société suisse des entrepreneurs, la construction valaisanne voit son activité baisser de 5.2% au deuxième semestre. Le repli touche aussi bien le bâtiment (-4.2%) que le génie civil (-5.9%). Les indicateurs avancés ne sont guère réjouissants pour le troisième trimestre. Les projets de construction reculent de 4.3%, les réserves de travail de 14.8%. Les perspectives dans le bâtiment sont plus sombres que dans le génie civil. Et les réserves de travail, et les projets de construction sont clairement à la baisse. Le génie civil s’attend à une stagnation des projets.

La demande domestique à l’appui du tourisme

Le nombre des nuitées hôtelières progresse de 2% en juillet par rapport au même mois de l’année précédente. La hausse provient entièrement de la vigueur de la demande domestique. Le nombre de nuitées réalisées par les Suisses et les Suissesses augmente de 4.8%. Les étrangers se sont montrés en revanche plus timides (-0.3%). Les marchés lointains se portent à merveille : l’Amérique du Nord (+15.5%), l’Asie (+15.9%) et l’Europe de l’Est (+35.6%) annoncent tous des taux de croissance à deux chiffres. En raison de la faiblesse de l’euro, le tourisme valaisan souffre d’un recul de 7% de la demande originaire d’Europe de l’Ouest.

Recul du taux de chômage

Le chômage régresse encore en juillet : il perd 0.3 point pour s’établir à 3.3%. Même après correction des variations saisonnières, le taux de chômage recule de 4.5 à 4.3%.