Information économique

La conjoncture valaisanne en juin 2016

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

L’économie replonge dans les chiffres négatifs

Selon l’indicateur économique BCVS, le PIB valaisan se serait contracté de 1.1% pendant le mois de juin 2016. Ce recul suit un épisode de stagnation enregistré pendant le mois de mai. Il confirme la tendance baissière constatée plus tôt dans l’année (mars -1.1%, avril -1.2%).

 bcvsindiceconomique_juin2016

 

Exportations en baisse

La demande étrangère pour les biens manufacturés en Valais a plongé de 13.3% pendant le mois de juin 2016. Sur l’ensemble du deuxième trimestre, les exportations ont baissé de 6.4%. Deux des trois principales branches exportatrices ont pourtant connu des hausses de leurs ventes à l’étranger : de 2.5% pour le groupe machines, outils et électronique et de 7.6% pour la métallurgie. En revanche, celles de la chimie pharma ont baissé de 14.3%.

Fortunes diverses pour le génie civil

Selon les données de la Société suisse des entrepreneurs, l’activité dans la construction ainsi que les entrées de commande ont augmenté de manière sensible pendant le premier trimestre 2016 (+10.2% resp. +23.8%). Pour le deuxième trimestre se dégage une légère croissance du génie civil (+2.8%), mais au prix d’une baisse de 8.1% des réserves de travail.

Recul de la demande domestique

L’hôtellerie valaisanne a subi au moins de juin 2016 une baisse de 10% du nombre des nuitées. Alors que la demande étrangère est restée stable (+0.2%), la demande domestique a fortement reculé (-19.6%). Parmi les hôtes étrangers les cartes ont été fortement redistribuées. Alors que les Européens de l’Ouest (-6.5%) et en particulier les Allemands (-13.6%) ont boudé le Valais, les hôtes originaires d’Asie ont afflués vers notre canton (+16.2%).

Faible baisse du chômage

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage valaisan s’inscrit au mois de juin 2016 à 4.2%. A ce niveau il s’établit légèrement mieux que la moyenne annuelle 2015 et que le mois de mai 2016 (4.3% dans les deux cas).