Information économique

La conjoncture valaisanne en mai 2010

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Dynamisme persistant de l’économie valaisanne

Le Valais connaît depuis plusieurs mois une évolution dynamique. Selon l’indicateur économique de la Banque Cantonale du Valais, les résultats de mai 2010 confirment cette tendance. L’économie cantonale aura crû de 5.4% par rapport au même mois de l’année précédente. Depuis novembre 2009, le PIB valaisan enregistre une période de forte croissance.

La demande étrangère en explosion

Comme dans les mois précédents, la demande étrangère pour les biens manufacturés en Valais a augmenté fortement en mai. En comparaison annuelle, les ventes nominales à l’étranger ont progressé de 83.1%. La chimie et la pharmaceutique s’imposent encore comme le moteur principal des exportations valaisannes. Cette branche dominante de l’industrie a vu ses ventes s’envoler de 156.5%. La métallurgie – deuxième secteur exportateur en importance – rapporte elle aussi un bon mois, avec une progression de 59.4%. La branche des machines reste en revanche sujette aux turbulences conjoncturelles. Le groupe de produits machines, outils et électronique accuse une baisse de 16.5%.

Construction : dispersion en demi-teinte

Selon les données de la Société Suisse des Entrepreneurs, les projets de construction ont augmenté de 2.2% en Valais lors du deuxième trimestre. Les réserves de travail se sont en revanche affaiblies

(-14.3%). Le génie civil est confronté à une évolution négative des réserves de travail (-17.4%) et des projets de construction (-2.8%). Par contre, le bâtiment connaît des perspectives réjouissantes, avec des projets en hausse de 8.9%.

Léger recul des nuitées

Le nombre des nuitées hôtelières a reculé de 0.8% en mai par rapport au même mois de l’année précédente. Principal responsable : un affaissement général de la demande issue de l’Europe occidentale, en particulier de la part des hôtes allemands. Ces derniers auront été 11% moins nombreux à nous visiter. L’appréciation du franc suisse par rapport à l’euro a durement touché les marchés belge (-9.6%), français (-7.1%) et surtout italien (-52.9%). Les marchés lointains ont connu une évolution réjouissante (Etats-Unis : +41.7% ; Japon : +11.4%). La demande domestique est restée stable (-0.3%).

Détente sur le marché du travail

En mai 2010, le taux de chômage valaisan atteint 4.1%, soit 0.3 point de moins qu’en avril. Le recul se ressent même après correction des variations saisonnières, de 4.5 à 4.4%. En revanche, une comparaison annuelle conclut à une poussée du nombre de chômeurs. Ils étaient 16.1% plus nombreux qu’en mai 2009.