Information économique

La conjoncture valaisanne en mars 2014

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Maintien de la croissance

L’indicateur économique du Valais montre une croissance de 1.2% pour un mois de mars un peu moins dynamique que le mois précédent (février 2014 : +1.7%). Pour l’entier du premier trimestre 2014, l’économie valaisanne affiche une croissance de 1.4%.

 

BCVsIndicEconomiqueMars2014

Evolution positive des exportations

La demande extérieure pour les biens manufacturés en Valais a augmenté de 1.5% durant le mois de mars. Alors que les exportations de la chimie pharma stagnaient (+0.3%), les deux autres secteurs les plus importants ont pu accroître leurs exportations (métallurgie : +6.0% ; machines, outils et électronique : +13.7%). Il en résulte, pour l’entier du premier trimestre 2014, une augmentation globale des exportations de 2.5%.

Dynamisme de la construction

Pour le premier trimestre 2014, les données courantes de la Société suisse des entrepreneurs montrent une croissance du secteur du bâtiment tant en ce qui concerne la réserve de travail que les projets de construction bénéficiant d’un taux de croissance à deux chiffres. Cette croissance des projets de construction est réalisée aussi bien par le bâtiment que par le génie civil.

Claire baisse de la demande hôtelière

En mars 2014, l’hôtellerie valaisanne enregistrait un recul des nuitées de 4.1%. Sur l’ensemble de la saison d’hiver (novembre 2013 à mars 2014), cette tendance négative se traduit par une baisse de 2.4% de la demande hôtelière. La demande intérieure régressait de 1.9%, alors que la régression de la demande étrangère était de 2.9%, cette dernière souffrant particulièrement d’un recul de plus de 14% de la demande allemande.

Situation inchangée pour le marché du travail

En Valais, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’établissait à 4.3% en mars et reste donc inchangé par rapport aux deux premiers mois de l’année. Le même chiffre de 4.3% était enregistré pour tout le premier trimestre 2014. Par rapport à la moyenne annuelle 2013, le taux de chômage accuse donc une légère hausse (2013: 4.1%).