Information économique

La conjoncture valaisanne en septembre 2010

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

1.8% de croissance

L’économie valaisanne a pu maintenir sa croissance au troisième trimestre 2010. D’après l’indicateur économique BCVS, elle a atteint 1.8% en comparaison trimestrielle. Malheureusement, la conjoncture ne tient pas le rythme du premier semestre (Q1 : +4.9%, Q2 : +3.2%). En comparaison annuelle, la croissance au mois de septembre est de 1.2%.

Exportations dynamiques

Lors du troisième trimestre 2010, les exportations nominales de biens valaisans ont augmenté de 22.6%. La demande étrangère est restée à un haut niveau. Parmi les branches exportatrices dominantes, la métallurgie améliore sa situation (+37.5%). Aussi bien la chimie pharmaceutique (+21.9%) que l’industrie des machines (+14.2%) ont réalisé de bons résultats.

Tendance baissière dans la construction

Le troisième trimestre confirme la tendance de la période précédente. Selon les données de la Société Suisse des Entrepreneurs, les projets de construction reculent globalement de 4.3%. Les réserves de travail enregistrent une baisse importante de 14.8%. Les perspectives sont plus sombres dans la branche du bâtiment que dans celle du génie civil. Le bâtiment fait face à la double contraction de ses réserves de travail (-22.7%) et des projets de construction (-11.3%). Les réserves de travail du génie civil baissent (-11.4%) mais ses projets stagnent (-0.1%).

Le tourisme souffre de l’euro

Le nombre des nuitées hôtelières recule de 1.8% en Valais au troisième trimestre. Le tourisme souffre principalement de la force du franc qui mine la demande étrangère (-3.3%). L’effet se fait durement ressentir sur les marchés d’Europe de l’Ouest (-8.6%). Les marchés d’outre-mer démontrent en revanche une belle persistance. Le nombre de nuitées réalisées par des hôtes américains (+25.0) et asiatiques (+10.0%) augmentent sensiblement. La demande domestique exerce un rôle stabilisateur (-0.1%).

Marché du travail : la détente se poursuit

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage valaisan s’établit à 4.2% en septembre, soit 0.3 point de moins qu’en juin. L’amélioration de la conjoncture dans le secteur secondaire explique ce recul.