Information économique

La conjoncture valaisanne en septembre 2011

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Croissance de 0.9% au troisième trimestre

Malgré des conditions conjoncturelles difficiles, l’économie valaisanne a conservé le cap de la croissance. Selon l’indicateur économique BCVS, le PIB cantonal augmente de 0.9% sur l’ensemble du troisième trimestre. Quant au mois de septembre, il affiche une croissance de 0.8%.

Les exportations au front du franc fort

L’industrie d’exportation valaisanne s’affirme contre la mauvaise conjoncture mondiale et la force du franc. Les ventes nominales à l’étranger enregistrent une progression trimestrielle de 9.6%. Dans le détail, les résultats diffèrent d’une branche à l’autre. La chimie et la pharma réalisent une performance à la hausse de 17.8%. Les machines et la métallurgie encaissent en revanche un léger recul. Les exportations du groupe machines, outils et électronique accusent une baisse trimestrielle de 2.0%, celles des métaux de 0.2%.

La construction en bonne forme

La construction valaisanne maintient son cap. Après deux trimestres consécutifs de forte hausse de l’activité (Q1 : +19% ; Q2 : +8.2%), les indicateurs avancés annoncent de bonnes perspectives. Selon les données de la Société Suisse des Entrepreneurs, les réserves de travail (+2.5%) et les projets de construction (+5.8%) s’inscrivent à des niveaux supérieurs à ceux de l’année précédente. Les tendances sont cependant contrastées entre le bâtiment à la hausse, et le génie civil à la baisse. Les taux d’intérêt bas favorisent principalement la construction de logement.

Eté difficile pour le tourisme

Les mois de juillet, août et septembre sont importants dans le calendrier touristique valaisan. Sur cette période pourtant, le nombre des nuitées hôtelières recule de 6.5%. La demande étrangère a particulièrement souffert. En comparaison annuelle, les hôtes étrangers étaient 9.0% moins nombreux. Tous les marchés sont touchés, avec de fortes baisses en Europe de l’Ouest (-11.6%) et aux Etats-Unis (-10.2%). La demande domestique s’est montrée plus stable, mais enregistre quand même un recul de 3.8%.

Marché du travail stable

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage valaisan s’inscrit à 3.6% pour le deuxième trimestre consécutif. En comparaison annuelle, on constate une forte détente sur le marché du travail pendant ces douze derniers mois. Par rapport au troisième trimestre de l’année précédente, le nombre des chômeurs inscrits baisse de 14.4%.