Communiqué de presse, Marché du travail, Politique et société

La diversité est bonne pour l’économie

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

Image_croissance

L’économie valaisanne reconnait les effets positifs importants de la diversité au sein des fonctions dirigeantes. Elle encourage les entreprises à la promouvoir et à se doter d’objectifs en la matière. La CVCI contribue à cet objectif avec ses partenaires ACAD et CRPM en facilitant l’accès aux formations d’administrateurs. Pour l’Office cantonal de l’égalité et de la famille, les entreprises valaisannes seraient gagnantes à intégrer plus de femmes dans les conseils d’administration.
La représentation équilibrée des sexes parmi les fonctions dirigeantes est devenu un thème de la politique fédérale. Même si les moyens pour y parvenir font débat, l’économie valaisanne estime qu’une plus grande diversité – non seulement des sexes, mais aussi des âges et des origines – au sein des conseils d’administration et de direction est un objectif désirable en soi. Les entreprises sont prêtes à assumer leurs responsabilités pour atteindre ce but. La CVCI, le CRPM et l’ACAD les encouragent et les accompagnent en facilitant l’accès aux formations pour administratrices et administrateurs.

Pour un résumé des prestations et des conditions particulières offertes aux membres de la CVCI, c’est par ici. D’autres informations sont disponibles sur www.acad.ch et www.crpm.ch.

Des données détaillées sont disponibles dans la présentation de l’Office cantonale de l’égalité et de la famille Femmes et Conseils d’administration.

La complémentarité femmes-hommes est une combinaison gagnante pour l’économie

La Suisse est en retard dans la représentation des femmes dans les hautes fonctions des entreprises. En 2013,  elles n’occupaient que 11.3% des sièges des conseils d’administration, contre 23% en Allemagne ou en Belgique par exemple. C’est un maigre résultat pour un pays avancé qui compte désormais une majorité de femmes parmi ses diplômé-e-s des hautes écoles, surtout dans les filières du droit et de l’économie d’entreprise. Le Valais ne dispose pas d’une statistique cantonale, mais se situe habituellement en deçà des moyennes nationales.

C’est ainsi une opportunité économique manquée pour les entreprises et pour la prospérité économique en général. Les entreprises qui misent sur la diversité augmentent leurs performances. En mettant à profit la variété des expériences liées à leur appartenance sociale (âge, origine, sexe, etc.), elles assoient leurs compétences et augmentent leur capacité d’innovation. Pour l’économie, promouvoir la diversité c’est aussi mieux exploiter le potentiel de main d’œuvre indigène.

Or aujourd’hui, point d’excuse du genre : on cherche mais on ne trouve pas ! Il existe plusieurs réseaux et mêmes des entreprises spécialisées dans la recherche de profils, notamment féminins, pour les conseils d’administration.

Promouvoir par une formation adaptée

Le rôle d’administratrice et d’administrateur est non seulement devenu hautement complexe et subtil, mais aussi risqué. Du point de vue financier, juridique, humain ou communicationnel, chaque mandat engage la responsabilité et la réputation personnelle. Une expérience professionnelle, même réussie, ne garantit pas d’exceller dans ce rôle. Les recettes toutes faites n’existent pas : ni les codes de loi ni ceux de bonnes conduites ne suffisent à correctement se préparer pour ces fonctions.

Les meilleures pratiques s’acquièrent par la confrontation et le vécu. L’ACAD, sous l’égide du CRPM et de Triple A Associés, a défini un environnement d’acquisition et de partage de connaissances unique en Suisse romande. Orientée sur la pratique, au travers de travaux de groupe, de jeux de rôle et d’échanges d’expériences avec de nombreuses personnalités du monde de la gouvernance en Suisse, l’ACAD permet de développer, de renforcer les compétences et les responsabilités des administratrices et administrateurs. De plus, elle est la seule en Suisse à décerner un certificat d’administratrice/administrateur aux participantes et aux participants.

Grâce au partenariat conclu entre l’ACAD et la CVCI, cette offre de formation est désormais disponible à un prix avantageux pour les entreprises valaisannes. Plus d’informations sont disponibles sur les sites www.cci-valais.ch et www.acad.ch.

Nouvelle génération de femmes prête

Les quotas légaux de femmes dans les conseils d’administration sont un outil rigide de discrimination positive. Et ils arriveront trop tard, car une nouvelle génération de femmes cadres est déjà prête à prendre la relève en Suisse. En 2015, un tiers des nouveaux membres des conseils d’administration des entreprises suisses sont des femmes. A ce rythme, leur pourcentage dans les conseils devrait atteindre le 20% en 2020. En promouvant la diversité, et en réfléchissant à ce qui définit une bonne administratrice ou un bon administrateur et comment les former, les entreprises feront d’une pierre deux coups.

L’économie doit se responsabiliser et montrer la voie. C’est une question de principe, mais aussi de pragmatisme. De plus, il faut encore favoriser l’accès des femmes au marché du travail, à tous les niveaux.

IMG_2908.JPG