Commerce extérieur, Communiqué de presse, Marché du travail

Retour des contingents et incertitude pour les PME

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

L’économie dans le  camp des perdants

Le comité valaisan « NON à l’initiative de l’UDC qui isole la Suisse » regrette le choix de la majorité des citoyens suisses désirant à nouveau limiter l’immigration. Cette décision qu’il s’agira maintenant de mettre en œuvre est un couperet dans la politique migratoire de notre pays. L’initiative exige clairement une réorientation des intérêts économiques de la Suisse. Les milieux économiques vont s’atteler sans délai afin de parvenir à une disposition légale mesurée pour nos entreprises.

Aujourd’hui, ce sont les entreprises valaisannes et suisses – et non les partis – qui sont dans le camp des perdants. L’agriculture, mais aussi le tourisme, la construction et les professions de la santé ne pourront plus recruter librement pour fournir et assurer des prestations de qualité. Si les accords sont dénoncés, les entreprises perdront également  un accès privilégié à plus de 500 millions de consommateurs.

Gare à la bureaucratie excessive

Durant les débats, les initiants ont toujours souligné qu’une mise en pratique de l’initiative sans bureaucratie excessive était possible. Le comité valaisan « NON à l’initiative de l’UDC qui isole la Suisse », les milieux économiques actifs durant cette campagne  et les entreprises attendent maintenant de l’UDC des propositions concrètes.  Une période d’incertitude commence. En position de faiblesse, notre pays devra maintenant expliquer le résultat du vote à nos partenaires européens et probablement renégocier la libre circulation et les contrats bilatéraux avec les 27 pays de l’UE.