Communiqué de presse, Marché du travail, Prises de position, Territoire et infrastructures

Votations fédérales du 24 novembre 2013

Prochaines Manifestations

Vignette 1

devenir membre

Vignette 2

starkvernetzt_300x250_FR

Prise de position

prise-de-position

communique-de-presse

NON à 1:12, OUI à la vignette

L’initiative des Jeunes socialistes exige qu’au sein d’une même entreprise le salaire le plus élevé ne soit pas supérieur à 12 fois le salaire le plus bas. C’est une intrusion massive de l’Etat dans la politique salariale. Le Parlement, le Conseil fédéral et les milieux économiques recommandent de rejeter cette initiative.

NON au boomerang social

Contrairement à ce que prétendent ses auteurs, l’initiative ne contribuera pas à augmenter les bas salaires. Pour respecter la formule rigide 1:12 , des entreprises pourraient par exemple se séparer d’une partie de leur personnel et confier leurs tâches à des sous-traitants. Les travailleurs peu qualifiés en seraient les premières victimes. L’initiative plongerait dans la précarité ceux qu’elle prétend aider.

L’initiative veut plafonner les hauts salaires. C’est une fausse bonne idée : il manquera chaque année jusqu’à un demi-milliard de francs pour l’AVS et un milliard de francs de recettes fiscales ! En effet, les 10% des personnes aux revenus les plus élevés paient à elles seules 75% de l’impôt fédéral direct. Ces personnes financent aussi très fortement l’AVS. Les pertes massives provoquées par l’initiative devront être compensées par des hausses d’impôts et de cotisations. La classe moyenne et les PME passeront à la caisse.

Pour des autoroutes sûres dans toute la Suisse

La conception du réseau des routes nationales (autoroutes) date de 1960, époque depuis laquelle la Suisse a beaucoup changé. Il est donc nécessaire de combler les lacunes du réseau autoroutier afin d’améliorer les connexions entre les régions de notre pays. Or, l’adaptation du réseau autoroutier est liée à la hausse de la vignette.

400 kilomètres de routes principales, situées dans 18 cantons, seront intégrées dans le réseau des routes nationales et bénéficieront ainsi d’un meilleur entretien. Le Valais fait partie des grands gagnants. Les flux et les différents types de trafic seront mieux séparés, ce qui améliorera la fluidité de la circulation. Par ailleurs, des mesures de sécurité supplémentaires, telles que des protections contre les avalanches et la réalisation de voies de détresse pour poids lourds seront mises en œuvre, ce qui réduira les risques d’entraves au trafic